Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Message commun des Ambassadeurs allemand et français en Haïti à l'occasion de la signature du nouveau Traité d'Aix-la-Chapelle

Gemeinsames Bild von Botschafter Deutschlands und Franreichs in Haiti

Gemeinsames Bild der Bo Deutschlands und Frankreichs, © Deutsche Botschaft Port-au-Prince

22.01.2019 - Article

Message commun des ambassadeurs d’Allemagne et de la France en Haïti à l’occasion de la signature du nouveau Traité de Coopération et d’intégration franco-allemand à Aix-la-Chapelle le 22 janvier 2019.

                                                                                             

La France et l’Allemagne célèbrent aujourd’hui le 56ème anniversaire du Traité de l’Elysée, texte fondateur de l’amitié franco-allemande. Jusqu’en 1945, les deux Nations, qui s’étaient affrontées trois fois en 80 ans au cours de conflits sanglants, étaient considérées comme deux ennemis héréditaires et irréconciliables. En 1963, deux visionnaires, Charles de Gaulle et Konrad Adenauer, décident de faire de la France et de l’Allemagne des nations unies par des liens denses et indéfectibles.

Cinquante-six ans plus tard, le bilan est indiscutable. Les deux pays sont unis par une myriade de liens qui font de la coopération franco-allemande une réalité concrète pour des millions de citoyens : plus de 2 300 jumelages et partenariats franco-allemands de villes, départements et régions ; une Université franco-allemande qui regroupe plus de 6000 étudiants ; une chaîne de télévision franco-allemande (ARTE) ; un Organisme franco-allemand pour la jeunesse (OFAJ) qui a, depuis sa création, fait participer près de 200 000 jeunes à des programmes d’échanges éducatifs ou culturels ; et près de 6000 soldats des deux pays, qui servent côte à côte, sous un commandement unique, au sein de la brigade franco-allemande. Au sein de l’UE, le «  couple  » franco-allemand est à l’origine de la plupart des décisions qui ont abouti à la création de l’espace sans frontières que l’on connaît aujourd’hui. La densité et la solidité des liens noués entre les deux Etats est à ce jour sans équivalent à l’échelle mondiale. 

Dans un contexte international difficile, marqué par les tensions et le retour des nationalismes, nos deux pays ont décidé de signer aujourd’hui au plus haut niveau, à Aix-la-Chapelle/Aachen, un nouvel Accord.  Si l’objectif du texte de 1963 était la réconciliation, celui du Traité de  2019 est la convergence. Convergence, dans une perspective d’intégration européenne, de nos modèles économiques et sociaux, de nos réglementations dans les zones frontalières, de nos analyses économiques. Seront ainsi notamment créés, grâce à l’intégration renforcée des deux Etats dans le domaine économique, une véritable zone économique franco-allemande. Le texte envisage également de donner une nouvelle dimension à la coopération transfrontalière afin de faire de ces espaces de véritables lieux transnationaux quasi-intégrés.

Ce haut degré de coopération passe également par la convergence de nos positions dans les enceintes internationales et une coopération accrue, sur le terrain, entre Ambassades. La France et l’Allemagne sont ainsi toutes deux membres du Conseil de Sécurité dans une période où sera discuté l’avenir de la MINUJUSTH. Nous, les ambassadeurs de la France et d’Allemagne, nous verrons ainsi très régulièrement à Port-au-Prince, pour coordonner (avec nos collègues de l’UE et les autres Etats membres)nos positions sur place durant cette période cruciale pour Haïti. Par ailleurs, nous prendrons l’initiative, comme nous y invitent les textes et quand l’occasion se présentera, d’organiser des visites et des interventions communes à l’occasion desquelles la France et l’Allemagne parleront d’une seule voix.

L’amitié franco-allemande n’est pas qu’un slogan. Elle est une réalité quotidienne, vécue au jour le jour par plusieurs millions de citoyens. Il nous appartient de la faire vivre partout.

Vive l’Allemagne ! Vive la France ! Vive l’amitié franco-allemande !

Manfred Auster                                                                                                            José Gomez

Ambassadeur d’Allemagne                                                                                      Ambassadeur de la France

Retour en haut de page